Bienvenue à toutes et à tous sur ce site renfermant des articles touchant à des thèmes variés
  • Accueil
  • > CULTURE
  • > PRÉFACE DU LIVRE AYANT POUR TITRE : Un poète… spolié de ses oeuvres

PRÉFACE DU LIVRE AYANT POUR TITRE : Un poète… spolié de ses oeuvres

AUTEUR DE L’OUVRAGE : Mouloud HAOUCHE (ancien journaliste)

PRÉFACIER : Mohand Amokrane DJELLID (ancien journaliste)

MAISON D’ÉDITION : El Amel  /  Siège : Nouvelle ville, Tizi-Ouzou  (Tel. / Fixe : 026.21.07.21  ///  Mobile : 07.72.32.56.63)

ISBN : 978 – 9947 – 30 – 040 – 4

DÉPÔT LÉGAL : 46 – 2010

 

PRÉFACE DU LIVRE AYANT POUR TITRE : Un poète... spolié de ses oeuvres dans CULTURE un-poete.-spolie-de-ses-oeuvres2

 

La littérature consacrée aux études biographiques de personnes, mémoires, n’est pas abondante chez nous et les littérateurs s’y sont rarement consacrés en ce sens que bon nombre d’hommes de culture sont restés dans l’anonymat le plus total et il en résulte quelquefois spoliation de leurs œuvres.

C’est dans ce contexte que l’auteur de ce livre a décidé d’écrire et ce en réponse justement à cette occultation de l’existence historique de ces personnages.

Passionné de poésie dès sa prime jeunesse, il a toujours nourri le rêve de sortir un livre sur le grand poète disparu il y a près d’un siècle, en l’occurrence L’hadj Arezki Ouhouach et qui n’est autre que son grand-père.

Ce livre n’est un réquisitoire contre personne mais se veut un plaidoyer pour défendre et réhabiliter le poète dont une partie de son œuvre a été spoliée et attribuée à d’autres dont Si Mohand Ou M’hand tout particulièrement.

C’est, de façon précise, grâce aux renseignements de taille que le petit-fils du poète a recueillis de son père et au long travail d’investigation entrepris plus tard par ses soins, qu’il est fait état d’une spoliation.

Ceci pour dire qu’il est plus que judicieux pour nos intellectuels de se consacrer à ce genre de travail afin d’éviter que de pareilles pratiques néfastes, susceptibles d’être préjudiciables à notre culture, ne se reproduisent à jamais et lui éviter ainsi la stagnation.

Il y va du devenir de notre culture d’y penser d’ores et déjà.

Nous serions incomplet si nous omettions de dire que ce livre est rendu possible grâce à de nombreuses personnes pour leur précieuse assistance et leur encouragement continuel afin de venir à bout de cet ouvrage qui apporte une somme d’informations au lecteur sur la vie et l’œuvre de ce grand poète. Il s’agit pour l’auteur d’exposer sous nos yeux l’aspect positif qu’à joué le poète sa vie durant.

Enfin, un mot sur la construction de l’ouvrage. L’auteur est parti d’une introduction mettant en évidence la spoliation d’œuvres dont fut victime L’hadj Arezki Ouhouach pour rentrer, par étapes progressives, dans le vif du sujet et terminer sur deux poèmes par lesquels Arezki Oubouya de Djemâa-Saharidj et Ali Ouheddouche, du village Mesloub, rendirent hommage au poète décédé en août 1927.

———-=====oOo=====———-

1 juin, 2013 à 18:01


3 Commentaires pour “PRÉFACE DU LIVRE AYANT POUR TITRE : Un poète… spolié de ses oeuvres”


  1. clomid mal di stomaco écrit:

    [url=http://gettrueclomid.com/]swollen tummy clomid[/url] Clomid side effects cat

  2. girls dating écrit:

    [url=http://onlinedatingdirectly.com/]relationships dating[/url] dating seeking

  3. maillot Croatie pas cher écrit:

    Way cool! Some extremely valid points! I appreciate you writing this article and the rest of the website is very good.
    [url=http://www.szpincheng.cn/pcadmin/images/maillot-Croatie-pas-cher.html]maillot Croatie pas cher[/url]


Laisser un commentaire