Bienvenue à toutes et à tous sur ce site renfermant des articles touchant à des thèmes variés
  • Accueil
  • > CULTURE
  • > LE POÈTE L’HADJ AREZKI OUHOUACH DE DJEMÂA-SAHARIDJ / À propos de la spoliation de ses oeuvres (2ème partie)

LE POÈTE L’HADJ AREZKI OUHOUACH DE DJEMÂA-SAHARIDJ / À propos de la spoliation de ses oeuvres (2ème partie)

La mission littéraire et scientifique connut un terme lorsque les rédacteurs, extrêmement épuisés par un tel travail de longue haleine, décidèrent de prendre congé du poète.

Boulifa et ses confrères, estimant que ce qu’ils avaient collecté auprès de L‘Hadj Arezki était suffisant, quittèrent le poète, nonobstant son insistance lui qui, sur sa lancée, tentait vainement de les retenir pour qu’il leur en dise encore.

Ce qu’il y a lieu de retenir, c’est qu’en plus de l’importante collecte effectuée par cette délégation, Tahar, le fils du barde, put de son côté garder en mémoire un très bon nombre de poèmes.

Tahar rapporte que, plus tard, un homme de lettres (voir la note 1 en bas de page) se serait présenté à son père et aurait effectué une collecte importante. S’agirait-il de cette deuxième rencontre avec Boulifa en date du 12 août 1912 (voir la note 2 en bas de page) ? Tout porte à le croire !

À l’exception de Tahar, ces destinataires d’œuvres poétiques et notamment le fait que L’hadj Arezki Ouhouach eut toujours exigé explicitement le respect de son anonymat fit que bon nombre de ses poèmes furent attribués à d’autres auteurs dont Si Mohand Ou M’hand plus particulièrement.

À  suivre

LE POÈTE L'HADJ AREZKI OUHOUACH DE DJEMÂA-SAHARIDJ / À propos de la spoliation de ses oeuvres (2ème partie) dans CULTURE lhadj-arezki-ouhouach-en-19162

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

1 – Par omission, la question n’a pas été posée au fils du barde et lui, de son côté, n’a pas jugé utile d’en dire plus pour apporter des précisions sur cet autre visiteur.

2 – Larab en parle dans son livre ad hoc à la page 19.

village-djemaa-saharidj-bis3 spoliation d'oeuvres (2) dans CULTURE

———-=====oOo=====———-

30 juillet, 2013 à 17:05


2 Commentaires pour “LE POÈTE L’HADJ AREZKI OUHOUACH DE DJEMÂA-SAHARIDJ / À propos de la spoliation de ses oeuvres (2ème partie)”


  1. bidanetmoultinfos écrit:

    Salut ! Je n’en dispose pas hélas mais si vous recherchez dans Google images, j’estime que vous en dénicheriez.

  2. samia écrit:

    salam alikoum .pour l’amour du ciel pouvez vous m’aider a trouver des phots de djemaa sarridj juste apres independance .je cherche des photos de scouts musulmants avec les moussabilines .ma mere faisait partie des scouts ….ca va lui faire enooooooooooormément plaisir .sahito


Laisser un commentaire