Bienvenue à toutes et à tous sur ce site renfermant des articles touchant à des thèmes variés
  • Accueil
  • > ACTUALITÉ
  • > L’ALGÉRIE HORS-LA-LOI ? Certes, avec ces rapts d’enfants et l’assassinat de ces pauvres innocents !

L’ALGÉRIE HORS-LA-LOI ? Certes, avec ces rapts d’enfants et l’assassinat de ces pauvres innocents !

L'ALGÉRIE HORS-LA-LOI ? Certes, avec ces rapts d'enfants et l'assassinat de ces pauvres innocents ! dans ACTUALITÉ integrisme-et-violence1-150x102Après la montée progressive de l’islamisme à partir des années 1980 donc juste après la disparition de Boumediene, tout un  chacun verra l’école publique virer vers la politique et connaitre le fanatisme, ce qui fera donc l’objet de sa régression voire de sa clochardisation au sens propre du terme. Viendra ensuite la décennie noire succédant à l’officialisation de cet islamisme, opération ayant eu lieu peu après les évènements d’Octobre 1988. boutef-et-sa-grande-mosquee4-150x112 rapt et assassinat d'enfants dans ACTUALITÉLa réconciliation nationale arrivera à l’orée du troisième millénaire pour couronner le tout avec ces terroristes islamistes graciés, ces sanguinaires indemnisés et chouchoutés par un régime moribond et vomi. L’Algérie connaîtra, par la suite, avec cette politique désastreuse et dévastatrice prônée par Bouteflika, la chasse aux couples puis celle aux non-jeûneurs. minaret-avec-haut-parleur1Voilà qu’apparait depuis peu le rapt d’enfants où ceux-ci sont assassinés de sang-froid par des bourreaux sortis de l’école algérienne et endoctrinés par les discours enflammés sortant des haut-parleurs des mosquées ou bien par ces associations caritatives qui poussent comme des champignons et qui mènent des actions tout à fait contraires à celles énoncées dans leurs statuts. Il y a même des associations clandestines qui activent dans le même sens et ce au vu et au su de tout le monde. N’omettons pas également certaines confréries, ces zaouïas tant adorées par le successeur de Liamine Zeroual, qui font un travail se sape en coulisse.

Le pouvoir apparent (parce qu’il y a celui occulte) incarné successivement par les duos Bouteflika-Ouyahia puis Bouteflika-Belkhadem pour qu’il le soit de nouveau par Bouteflika-Ouyahiaboutef-et-sellal-image5-150x112 et enfin par Bouteflika-Sellal, n’est pas parvenu du tout à mettre un terme aux kidnappings et aux tueries de civils. Pourtant la loi fondamentale du pays stipule bien que le gouvernement doit assurer la sécurité du citoyen. Ce qui n’en est pas le cas malheureusement ! Sous d’autres cieux, quand un ministre ou un gouvernement échoue dans sa mission, il y a la démission individuelle ou collective. En Algérie, l’échec est patent et omniprésent depuis plus de cinquante ans mais jamais on a vu une quelconque démission d’un haut responsable. Et, yazid-zerhouni-41-150x150puisque nous y sommes, rappelons que Noureddine Yazid Zerhouni, à l’époque où il était ministre de l’Intérieur et après ses âneries répétées et les moult voix qui demandaient à ce qu’il quitte son poste, a rétorqué bruyamment : « Non ! Je ne démissionne pas ! » Et, à travers une telle réaction, il n’a fait que confirmer son incompétence mais également fournir une énième preuve que la démocratie n’existe point en Algérie.

Les larmes versées par les parents et les proches des victimes connues jusqu’ici non encore asséchées voilà par malheur qu’un nouveau cas fait son apparition et cette fois à Mostaganem, dans terrorisme4l’ouest du pays, où une gamine de deux (2) ans à peine a été froidement assassinée non pas par des inconnus mais bien par la propre voisine de cette énième famille venant d’être endeuillée. Un crime commis par une femme qui n’a même pas atteint les quarante (40) ans d’âge pour bien mettre en évidence ces générations qu’on a détournées de la science pour les verser dans le fanatisme et les diriger vers l’abîme.

Le quotidien Le Soir d’Algérie, dans son édition n° 6934 du 29 juillet 2013, en a rapporté l’information. Voici ce qu’a écrit ce journal :

« MOSTAGANEM : La petite Nadia tuée par une voisine. »

« Incroyable mais vrai. B. Naïma, une femme âgée de 34 ans et mère d’un enfant a tué de sang froid une petite fille qui venait à peine de boucler ses deux années. »

« Dès l’information de l’arrestation de la présumée coupable de cet acte macabre, une foule innombrable est venue pour crier son désarroi devant le pâté de maisons où habite la mise en cause, voisine de la famille de la victime. Elle a avoué sans peine qu’elle avait agi pour dissimuler un attentat à la pudeur commis par son fils B. Asri, âgé de 11 ans. Ella avait attiré la petite fille, en pleurs, dans sa maison et elle a décidé de s’en débarrasser. Ce fut une entrée sans sortie, la petite Nadia y a laissé sa vie. »

« Elle sera probablement présentée avec son fils, aujourd’hui lundi (avant-hier – NDLR), devant le procureur de la République de Mostaganem. »

crime-en-algerie-11stop-y-en-a-marre-14

 

 

 

 

 

 

———-=====oOo=====———-

31 juillet, 2013 à 19:04


2 Commentaires pour “L’ALGÉRIE HORS-LA-LOI ? Certes, avec ces rapts d’enfants et l’assassinat de ces pauvres innocents !”


  1. bidanetmoultinfos écrit:

    A moi de vous remercier !

  2. Option binaire écrit:

    Merci bien pour cette mine d information.


Laisser un commentaire