Bienvenue à toutes et à tous sur ce site renfermant des articles touchant à des thèmes variés
  • Accueil
  • > ACTUALITÉ
  • > FEUX DE FORÊTS EN ALGÉRIE / Les prédateurs continuent de sévir en toute… impunité

FEUX DE FORÊTS EN ALGÉRIE / Les prédateurs continuent de sévir en toute… impunité

FEUX DE FORÊTS EN ALGÉRIE / Les prédateurs continuent de sévir en toute... impunité dans ACTUALITÉ feu-de-foret-1Comme chaque année, en période estivale, des incendies, quasiment simultanés, ravagent les forêts de l’Algérie indépendante, certes un bien appartenant au domaine public et, incontestablement, au peuple.

Dans tout cela, le pouvoir, au lieu de sévir, fait montre d’une « passivité » flagrante. Mais, à voir tout ce qui a été accaparé depuis l’indépendance, sous le couvert du FLN « parti-État », il n’est point utile de sortir de Saint jy-suis-jy-reste-1 prédation dans ACTUALITÉSyr ou d’Oxford pour deviner aisément que ce sont ceux-là mêmes ayant destitué le GPRA (Gouvernement provisoire de la République algérienne) pour accaparer les rênes de l’État au lendemain du 5 Juillet 1962, qui en sont les prédateurs puisqu’ils n’ont pas lâché le pouvoir au jour d’aujourd’hui et ne veulent pas le lâcher non plus. Le pouvoir, pour eux, représente sans conteste un tremplin non pas pour le développement de l’Algérie et l’amélioration des conditions de vie du citoyen lambda mais bien pour qu’ils s’enrichissent sur le dos du peuple.

Aussi, si nos forêts brûlent en été et si nos espaces verts disparaissent abattage-des-arbres-2progressivement en automne, en hiver et au printemps, c’est bien pour que ce même clan au pouvoir depuis 1962 fasse la razzia.

Et pour que cela soit normalisé, donc devienne légal, le pouvoir pond régulièrement des lois allant dans ce sens. Au résultat, les communes se trouvent démunies et ne trouvent plus de parcelles de terre sur quoi construire au profit du citoyen. Pour justifier tous ces retards qui s’accumulent, le pouvoir se cache derrière les propriétaires fonciers qui refusent de céder leurs terres.

harag-2Si des gens se droguent en Algérie, se suicident ou quittent le territoire national de façon clandestine et sur des embarcations légères, il ne faudrait surtout pas s’étonner. C’est sans conteste le ras-le-bol qui conduit à une telle situation et, au lieu de les blâmer, essayons plutôt de comprendre leur désarroi et leur anxiété !!!

——–===oOo===——–

21 août, 2013 à 16:18


3 Commentaires pour “FEUX DE FORÊTS EN ALGÉRIE / Les prédateurs continuent de sévir en toute… impunité”


  1. Rencontre Ile Maurice Gratuit écrit:

    La chose me passionne et devra doreanavant faire figure de reference !

  2. bidanetmoultinfos écrit:

    Merci à vous aussi !

  3. Petit Travail Arrondir Fin De Mois écrit:

    Un grand merci pour cette mine d information.


Laisser un commentaire